Votre panier est vide.

Vous êtes ici >> Accueil

Les nuisibles au jardin

» La mineuse du poireau est vraiment un fléau; L'INRA recommande d'utiliser des filets de protection, qu'en pensez-vous? :

En effet, la lutte contre la mineuse du poireau est un problème d’actualité, les œufs étant pondus en général fin avril. Il faut donc agir dès le printemps !
De nombreux clients de Jardinov utilisent Filbio®, qui est également en test à l’INRA avec le fabricant du produit.
L’avantage principal du filet est sa perméabilité à l’air et à l’eau, il peut rester en place jusqu’à la récolte. En outre, il évite l’emploi de produits chimiques peu efficaces. Vous pouvez lui associer un trempage dans de l’eau de Javel, parfois préconisée lors du repiquage.

L’utilisation d’arceaux est indispensable pour éviter un contact entre les insectes pondeurs et les plantes.
Vous en avez d’autres exemples sur des forums, ainsi : http://www.aujardin.org/mouche-mineuse-poireau-protection-t114691.html
Nous vous recommandons Jardi Tunnel, associant le filet Filbio® à des arceaux galvanisés robustes et pratiques d’emploi, pour répondre à ce problème.

» Que puis-je utiliser en agriculture biologique contre la mouche de la carotte, du navet, du chou ? :

Ci-dessous des rapports d’essais montrant l’efficacité de Filbio contre les mouches de la carotte, du navet, du chou.:
La pose du filet est conseillée dès le semis et permet, selon le premier exemple, de passer de 26% de carottes inutilisables à cause des dégâts de la mouche, à 3%. En outre, il réduit le nombre de carottes fendues ou pourries.
La deuxième expérimentation montre que les voiles anti-insectes, en pose directe sur cultures dès le semis et retirés 4 jours avant la récolte, sont plus efficaces que les traitements phytosanitaires.
Pour l’agriculture biologique Filbio est donc une référence incontournable

Extrait de VETAB’Info n°4, décembre 2006 :
Essai de lutte contre la mouche de la carotte à l’aide d’une protection périphé-rique (M. Legrand, G. Roy - FREDON
M. et Mme S… nous ont accueillis aux Essars le 18 octobre pour une visite d’essai sur culture de carottes. L’étude, menée par la FREDON et mise en place à la demande du GABNOR dans le cadre du programme VETAB, a pour objectif d’évaluer dans les conditions du Nord Pas-de-Calais l’efficacité d’un système de filets verticaux insect-proof placés en périphérie de la parcelle de production. Cette technique mise au point en Suisse par le FIBL est testée ici contre la mouche de la carotte.
La récolte n’est pas terminée aux Essars mais les résultats obtenus à Clairmarais avec le même dispositif mais avec un filet de type FILBIO ont été présentés.
Les résultats sont encourageants puisqu’à la récolte à Clairmarais le 12/10, 26.60 % des carottes à l’extérieur du dispositif comportaient des traces de dégâts de mouche contre seulement 3.02% à l’intérieur de la parcelle protégée. Ces données confortent les résultats partiels obtenus en 2005


Extraits d’une expérience menée par la Chambre d’Agriculture de Saumur :
PROTECTION CONTRE LA MOUCHE DU CHOU (Delia radicum) EN CULTURES DE NAVETS A L’AIDE DE VOILES - PRINTEMPS 2007
Hélène MARIE – Christophe CARDET CDDL ARELPAL Alain CHALINE

I - BUT DE L’ESSAI
L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité des filets anti insectes (Filbio et Multiclima) par rapport au traitement phytosanitaire et mesurer leur impact sur la qualité visuelle des racines et des feuilles de navets récoltés.

II - MATERIEL et METHODES

Modalités comparées
1 - témoin Aucun traitement ni filet :planche témoin-
1 bis Voile filbio autour de la parcelle (à 1m de hauteur) - -
2 Traitement insecticideBirlane CE40 au semis, Aucun filet anti insectes
3 Filbio Au semis, enlevé 4 jours avant récolte
4 Birlane CE40 au semis + Filbio posé 3 semaines après semis (24/04), enlevé 4 jours avant récolte
5 Multiclima posé au semis, enlevé 4 jours avant récolte
6 Birlane CE40 au semis + Multiclima posé 3 semaines après semis (24/04), enlevé 4 jours avant récolte
Pour les modalités 3, 4, 5 et 6, les filets anti insectes sont posés à plat sur la culture. Pour la modalité 1 bis, le Filbio est disposé verticalement autour de la culture (à 1m de hauteur).

Description des filets anti insectes :
- Filbio : polypropylène / section des mailles = 800 microns / ombrage = 7% / perméabilité à l’eau = 75% / durée d’utilisation = 2 saisons / barrière contre les insectes ailés (mouches, aleurodes, pucerons
- Multiclima : film de palettisation / maille tricotée souple (plus grande que les voiles tissés) / ombrage = 15 à20% / perméabilité à l’eau 70% / durée d’utilisation = au moins 5 ans / traité contre les UV / barrière contre les insectes ailés en général mais laisse passer quelques pucerons

Conduite
Traitements : pour les modalités 2, 4 et 6 traitement au Birlane CE40 à la dose de 2L/ha
Semis : le 31 mars 2007 avec un semoir Millet, 8 rangs, 12 graines/ml 96 graines / ml de planche.
Récolte : le 14 mai 2007. Sur chaque parcelle récoltée, tous les navets ont été classés en 4 catégories: commercialisables, petits,fils et déchets (navet trop gros, dégâts de rhizoctone ou pourris). Enfin, pour chaque répétition, la longueur de feuilles, l’épaisseur et le diamètre de 30 navets ont été mesurés. Enfin, pour chaque répétition, 50 navets commercialisables pris au hasard ont été notés de 1 (pas de dégâts de mouches) à 3 (dégâts de mouches importants)

Conclusions
La présence des mouches a été quasiment continue pendant tout l’essai. Par ailleurs, le piégeage a toujours été plus important dans la modalité témoin que dans la modalité avec voile Filbio disposé autour de la parcelle à 1m de hauteur et, de plus, cette disposition présente moins de dégâts de mouches que la modalité témoin. Effectivement, comme la mouche de la carotte, la mouche du chou vole plutôt à ras des cultures.

Un autre essai a été réalisé avec un voile de type Filbio posé verticalement autour de parcelles de plein champ de brocoli et de chou fleur. Les résultats de cet essai montrent que les attaques de mouches ont été réduites sur les parcelles clôturées avec ce système par rapport à une parcelle témoin mais il est moins efficace que les voiles posés à plat sur la culture (…..)

Cet essai montre l’efficacité des voiles contre la mouche du chou en culture de navet par rapport au témoin. En effet, la modalité témoin (ni traitement ni filet) a significativement plus de dégâts de mouche du chou que les cinq autres modalités. Par ailleurs, cet essai montre également que la stratégie de traitement phytosanitaire est légèrement moins efficace que les stratégies de protection mécanique avec voiles posés dès le semis.

» Nous sommes envahis par des larves de hannetons : ya t-il un produit pour les éliminer ? :

Jardinov n’a pas de solution "filet" spécifique contre les larves de hannetons. Ci-dessous quelques conseils et informations:

LA LUTTE CONTRE LES LARVES DE HANNETONS :
Dans certaines régions de France, à la fin du printemps, c’est la psychose.
Dès que le soleil se couche, les volets se ferment. La raison, des vols de hannetons (Melolontha melolontha), venant ravager les feuilles des arbres et par la même occasion, se perdre dans les chevelures les plus garnies.
Les adultes se déplacent en véritable hordes, dévorant les feuilles des arbres du verger. Mais évidemment, ça ne s’arrête pas là, qui dit adulte, dit reproduction et larves.
Et la larve de hanneton est un véritable fléau pour le jardin. Ces gros bébés bien dodus blancs de 4 cm maxi sont de véritables gloutons et ravagent tous ce qui se trouve dans la terre. La larve de hanneton se développe en trois ans dans le sol, et c’est pendant cette troisième année que les ravages deviennent très lourds au potager, surtout envers les légumes à tubercules ou racines importantes (pommes de terre, navets, carottes, betteraves…).

C’est bien sûr au printemps, lorsqu’on retourne la terre avant les semis, qu’il faut être vigilant et bien retirer les larves. Celles ci peuvent être déposées sur une coupelle sur laquelle les oiseaux et les hérissons viendront se régaler. Des binages réguliers durant l’été permettront de finir le travail.